Accueil > Les programmes, la pratique et la méthodologie > Les formules adaptées à votre enfant > Scolarisation des handicapés, le Cned pour lutter contre l’exclusion

Scolarisation des handicapés, le Cned pour lutter contre l’exclusion

mercredi 7 mars 2012

Intégrer les handicapés dans le parcours scolaire

Depuis l’application des textes de loi pour l’égalité des handicapés en matière de droits et de chances, des structures d’appui ont été mises en place par l’État pour leur intégration dans un parcours scolaire. On a ainsi constaté une augmentation du nombre de ces élèves dans les établissements scolaires, parallèlement à l’accroissement des auxiliaires de vie. Selon le degré et le type de handicap, une analyse des besoins de chacun doit être faite en collaboration étroite avec les parents, pour pouvoir définir l’orientation à prendre et les mesures adéquates. Différents types de scolarisation peuvent ainsi être proposés, comme les dispositifs collectifs, individuels, en établissement médico-social ou en enseignement à distance. Pour ce dernier dispositif, il existe le Cned, le Centre National d’Enseignement à Distance qui permet aux enfants handicapés ayant entre 6 et 16 ans de suivre une scolarité à domicile avec l’aide d’un enseignant répétiteur. L’inscription d’un enfant dans ce centre se fait après une validation du dossier par des structures comme l’Inspection d’Académie ou la Maison Départementale des Personnes Handicapées.

Le Cned pour l’éducation des enfants handicapés

Le Cned apporte une éducation aux enfants et jeunes handicapés suivant le programme en vigueur dans l’éducation nationale. De nombreux moyens sont mis à la disposition des enseignants rattachés au service de ces élèves, du fait de leur état de santé particulier. Outre l’apprentissage et l’assimilation du programme scolaire, la capacité d’adaptation est aussi un facteur majeur à prendre en considération. Les interventions des professeurs du centre intègrent différents niveaux, allant de la classe maternelle au CM2, en passant par le cours préparatoire et le cours élémentaire. Les enseignements dispensés se basent sur les mêmes matières proposées aux étudiants en cursus classique, tout en tenant compte de la spécificité de chaque élève. Ces différents dispositifs devront permettre, à terme, de donner une éducation et une formation adéquates aux enfants handicapés qui intégreront plus tard le marché de l’emploi.

Répondre à cet article