Accueil > Soutien scolaire comment réagir > Problèmes et soutien nécessaire > Que faire si votre enfant souffre de dysorthographie ?

Que faire si votre enfant souffre de dysorthographie ?

samedi 22 août 2009

À quoi reconnaît-on la dysorthographie ?

Même si la dysorthographie est une des manifestations de la dyslexie, elle peut également toucher un enfant en âge de scolarité, non dyslexique. Ce trouble de l’écriture se manifeste souvent chez l’élève par des difficultés à écrire correctement des mots et des phrases, en omettant des lettres ou en intervertissant les syllabes. Un dysorthograhique par exemple écrira « partique », au lieu de « pratique ». Ces fautes d’usage sont essentiellement rencontrées sur mots utilisés régulièrement. Le problème c’est que l’enfant refait toujours les mêmes erreurs, même après les maintes et maintes corrections apportées par le professeur.

Quels impacts peuvent avoir la dysorthographie sur la scolarité d’un enfant ?

Non diagnostiquée, la dysorthographie peut être considérée comme une médiocrité ou une manque d’implication de l’élève dans ses études. Pour cause, les fautes récurrentes et flagrantes se retrouvent surtout sur le genre et le nombre des mots, ou sur les accords des verbes ou des participes passés des verbes, par exemple… Sa situation est d’autant plus délicate si l’enfant ne rencontre aucune difficulté dans les autres activités scolaires, comme la lecture ou encore le calcul. Ce handicap est un véritable frein dans la capacité rédactionnelle, grammaticale et orthographique de l’enfant et sera à long terme, la cause principale de son échec scolaire. Plus de 60 % des dysorthographies non diagnostiquées redoublent fréquemment leur classe.

Quel soutien scolaire apporter à une enfant souffrante de dysorthographie ?

De nos jours, la dysorthographie est diagnostiquée facilement. Quelques tests de copie et de dictées suffisent pour déceler ce trouble de l’écriture. Les dysorthographiques ont généralement tendances à regarder régulièrement le document à copier, avant de commencer l’écriture. Une fois que ce trouble de l’écriture est dépisté, l’enfant sera tout de suite pris en charge par un orthophoniste. Une grande patience, accompagnée de compréhension, est demandée aux parents pour la bonne réussite de cette entreprise. En effet, la rééducation d’un enfant touché par la dysorthographie est un travail long et très fastidieux pour celui-ci. Il a besoins de beaucoup de soutiens et d’attention.

  • Le 30 septembre 2013 à 18:40, par letourneur

    ma fille de 11 ans est dysorthoraphie ,elle est en classe de 6 eme .comment faire pour qu’elle soit reconnue car je ne sais pas comment faire,j’ai fournie un pc portable pour qu’elle puisse travaille le mieux .merci de me repondre

    Répondre à ce message

Répondre à cet article