Accueil > Les programmes, la pratique et la méthodologie > Le soutien scolaire dans la pratique > Le soutien scolaire, en pleine croissance et pourtant très fragile

Le soutien scolaire, en pleine croissance et pourtant très fragile

vendredi 27 avril 2012

Deux milliards d’euros en soutien scolaire

Les établissements proposant du soutien scolaire sont en plein essor en France, générant près de 2 milliards d’euros de revenus chaque année. Les lacunes du système éducatif national, la recherche de l’excellence et le désir des parents de la meilleure réussite scolaire possible pour leur progéniture sont une des principales raisons du développement actuel des enseignes dans ce secteur. Les parents, qui ont de moins en moins de temps pour suivre la scolarité de leurs enfants, y ont de plus en plus souvent recours, encouragés par ailleurs par les diverses mesures fiscales allant dans ce sens.

Au cours des dix dernières années, les agences proposant du soutien scolaire à tous niveaux fleurissent en France. Pourtant, les contours de ce secteur ne sont pas encore bien définis, de plus, il y existe un réel problème d’embauche de personnel qualifié. Ces diverses enseignes subissent également la rude concurrence de l’informel, qui représente de nos jours encore 70 % à 80 % des sommes engagées dans le secteur du soutien scolaire. Ainsi, sur les deux milliards d’euros chaque année enregistrés dans la filière, chiffre en hausse de près de 2 % annuellement, seuls 500 millions d’euros reviennent réellement aux enseignes véritablement établies.

Le soutien scolaire : une filière assez fragile

Pourtant, depuis une dizaine d’années, favorisées par les mesures gouvernementales d’aide au soutien scolaire, les agences du secteur semblent gagner chaque année un peu plus de terrain face aux acteurs de la concurrence informelle. Mais l’affaire ne semble pas gagnée pour autant pour les nombreuses agences qui souffrent d’un manque chronique d’enseignants. En effet, ces derniers, issus de l’Éducation nationale, préfèrent, pour des raisons pécuniaires, se mettre à leur propre compte pour proposer des cours particuliers aux élèves.

Les agences spécialisées dans le soutien scolaire se regroupent alors pour résister à cet ensemble de facteurs défavorables. Ainsi, les grands groupes du secteur représentent actuellement un tiers du marché reconnu de la filière. On compte notamment les grandes alliances autour de Cours Legendre, d’Acadomia ou encore d’Anacours ou de Keepschool, les agences les plus présentes sur le marché. L’autre tendance est également aux déploiements en réseau de franchise, pour une plus grande proximité avec les élèves. Le développement des supports de cours particuliers sur Internet représente également une concurrence non négligeable pour ces diverses enseignes officielles.

Répondre à cet article