Accueil > Les activités parascolaires > Le slam comme outil pédagogique et activité parascolaire

Le slam comme outil pédagogique et activité parascolaire

mercredi 21 septembre 2011

Le slam, support de sensibilisation

Le slam peut être utilisé comme outil de démocratisation, c’est un art de la performance poétique, nous explique la Fédération Française de Slam Poésie. Entre écriture et performance, ses règles sont simples : le slameur s’inscrit et doit dire son texte en trois à cinq minutes, sans musique. Il peut improviser, mais un texte travaillé se déclamera plus facilement. Si aucune musique ne l’accompagne, la version « a capella » peut cependant être rythmée en utilisant les sonorités des mots.
Depuis quelques années, cette poésie de l’oral a séduit bon nombre de professeurs de français qui y voient un excellent moyen de motiver leurs élèves à l’apprentissage de la poésie.

Les établissements scolaires et culturels français se sont alors très vite intéressés à cette discipline. Médiathèques, bibliothèques, théâtres accueillent dès lors des ateliers de slam et d’écriture en milieu scolaire. La direction des Affaires Culturelles de la Mairie de Paris a par ailleurs encouragé les projets de Slam Productions en 2006 comme support de sensibilisation en faveur de la culture, de l’égalité femmes/hommes et de la jeunesse.

Le slam, outil pédagogique

Accessible, sans grandes contraintes, le slam a renouvelé le genre poétique. Il permet un travail de l’oral, tant au niveau de la production qu’au niveau de l’écoute ; il s’utilise avec succès dans les classes de primaire, 6e et 5e de collège. Il invite au partage de texte, des émotions et de l’envie de jouer avec des mots. Ainsi encouragés, les élèves parviennent à surmonter leur blocage face à l’écriture et sont plus enclins à la découverte de la poésie. Les jeunes sont sensibilisés d’une manière ludique aux sonorités et à la « musique des mots ». L’écriture slam leur permet de saisir plus concrètement les allitérations, les assonances et les champs lexicaux.

Les slameurs sont alors régulièrement sollicités par les établissements scolaires soit en intervenant pour un atelier d’écriture soit dans le cadre d’une scène slam, en activité parascolaire. Les tournois interscolaires, souvent de grande envergure, sont organisés par diverses fédérations et remportent de francs succès à travers la France. En fin de collège et au lycée, le slam permet une meilleure approche des textes classiques.

Répondre à cet article