Accueil > Les programmes, la pratique et la méthodologie > Les formules adaptées à votre enfant > La scolarisation des enfants surdoués

La scolarisation des enfants surdoués

lundi 16 janvier 2012

Identification des enfants surdoués

Le plus souvent, les parents diagnostiquent tardivement la précocité de leurs enfants. Il y a pourtant certains signes qui ne trompent jamais et qui doivent signaler aux parents l’intelligence précoce de leurs enfants. Un enfant intellectuellement précoce n’est autre qu’un enfant doté d’une intelligence hors du commun, en avance par rapport aux autres. Un enfant surdoué vit au rythme de son âge réel que ce soit du point de vue affectif ou physique, d’où la difficulté de déceler sa précocité. On l’identifie de par son intérêt pour les démarches intellectuelles, comme pour les chiffres ou les lettres, les raisonnements, sa rapidité à comprendre, effectuer des calculs sans effort ni entrainement ou sa faculté d’apprendre à lire seul.

Les problèmes rencontrés

D’après des études, plus de la moitié des enfants surdoués connaissent un échec scolaire. 45 % d’entre eux redoublent, 20 % décrochent avant le bac et après le bac, 17 % font des études médiocres. Ces chiffres paraissent alarmants, car l’intelligence censée être un atout pour ces enfants se transforme en différence qui leur est souvent difficile à vivre. Il s’avère donc que les scolariser dans un milieu pédagogique inadéquat est une contrainte à leur épanouissement. Ils sont alors exposés à des risques spécifiques qu’il ne faut en aucun cas négliger. Cette précocité intellectuelle se transforme en handicap si elle n’est pas détectée le plus tôt possible. À cause de ce « décalage intellectuel », il finit par se désintéresser de l’école.

Les solutions de prise en charge

Si votre enfant est surdoué, il est important de le soutenir au niveau scolaire. Un accompagnement adapté lui permettra de s’épanouir aussi bien au niveau psychologique qu’affectif. Un enfant doué requiert une attention accrue ainsi qu’un soutien de ses parents. L’accompagnement psychologique qui lui sera donné au sein d’une école, collège ou lycée spécialisés lui sera d’une aide très précieuse. Grâce à une pédagogie adaptée, sa créativité sera stimulée et il s’intègrera aisément dans le groupe. Dans un premier temps, faire sauter une classe à votre enfant peut être une solution de prise en charge avant d’opter pour une scolarisation spéciale. Tout dépend du degré de précocité de votre enfant.

Répondre à cet article