Accueil > Soutien scolaire comment réagir > Soutien psychologique > La confiance en soi : la clé de la réussite scolaire

La confiance en soi : la clé de la réussite scolaire

lundi 19 décembre 2011

La confiance en soi

La confiance en soi se définit selon la connaissance de soi, de son potentiel et de ses capacités. Elle peut provenir d’une sécurité intérieure, une affirmation des besoins, une acquisition d’expériences et une reconnaissance par les autres. Elle fait en sorte que l’individu ait totale confiance en lui. Elle tient un rôle important durant l’enfance, mais également pendant l’adolescence. Les parents tiennent donc une fonction fondamentale dans le développement de la confiance en soi dans les premières années de l’enfant, car il faut préciser qu’elle se développe et est en évolution constante dans la vie d’un individu. Elle contribue fortement dans l’engagement et invite à la performance. Elle varie toutefois d’un domaine à un autre, ainsi d’une matière scolaire à l’autre.

Lien direct entre réussite scolaire et confiance en soi

Des études ont démontré qu’un enfant ayant confiance en lui et en ses capacités apprenait et mémorisait plus vite, car il domine mieux le stress et l’anxiété. Moins angoissé et moins tendu, les objectifs d’apprentissage de l’enfant seront plus élevés ; il sera moins distrait et persévèrera face aux difficultés engendrant ainsi une meilleure performance scolaire. Il est donc important de le motiver et de l’encourager de sorte qu’il ne se désintéresse pas des activités où il se sente le moins compétent. Une bonne confiance en soi a révélé des répercussions sur le choix des études, sur l’investissement scolaire, mais surtout sur la réussite scolaire. Néanmoins, une bonne confiance en soi ne justifie pas forcément de conséquences positives.

Inciter vers un succès scolaire

La confiance en soi ne se suffit pas pour conduire votre enfant vers le succès scolaire. Les parents, le corps enseignant sont tous invités à apporter leur part de contribution dans l’éducation de l’élève. Le lien entre confiance et performance est certes établi chez les élèves de tout âge, mais doit être restauré. Pour influencer vers la réussite scolaire, trois grands facteurs doivent être pris en compte. Le temps d’apprentissage est respecté pour chaque enfant et un temps de repos lui est accordé pour qu’il puisse facilement assimiler de nouvelles choses. La confiance en ses capacités réduisant le stress et l’angoisse a révélé des effets positifs sur l’apprentissage et la mémorisation. Le fait de rassurer et d’encourager l’enfant conduit à le libérer de ses émotions le perturbant dans son apprentissage. Enfin, aider votre enfant à prendre de bonnes habitudes : préparer ses affaires la veille, dormir tôt et suffisamment, faire ses devoirs régulièrement...

Répondre à cet article