Accueil > Soutien scolaire comment réagir > Réussir la scolarité > L’importance de l’alimentation en période d’examens

L’importance de l’alimentation en période d’examens

lundi 23 avril 2012

Une alimentation équilibrée pour préparer les examens

Les étudiants n’en sont peut-être pas conscients, mais une alimentation équilibrée apporte tous les éléments nécessaires pour le développement intellectuel du cerveau. 40 nutriments, constitués essentiellement d’oligoéléments, de vitamines, d’acides gras ainsi que les sels minéraux sont nécessaires pour le bon fonctionnement de ce dernier. Le corps humain a également ses exigences en matière d’apports calorifiques. Pour satisfaire tous les besoins alimentaires de leur corps, les jeunes doivent penser à diversifier leurs aliments. Une carence en l’un de ces nutriments peut entraîner une perturbation sur l’activité intellectuelle et causer un affaiblissement du corps.

Ne négliger aucun repas durant les examens

À l’approche des examens, l’équilibre de l’alimentation s’avère primordial. Malheureusement, certains étudiants se montrent de moins en moins attentifs sur le sujet durant cette période. Le cerveau et le corps humain doivent être en possession de tous leurs moyens durant les périodes de révision et particulièrement pendant les épreuves d’examen. Les spécialistes de la nutrition sont formels, aucun repas ne doit être négligé. Une alimentation équilibrée est obtenue par la combinaison des éléments nutritionnels et énergétiques apportés par tous les repas de la journée. À noter également qu’une double ration le soir ne remplace pas le déjeuner ni le petit déjeuner manqué au cours de la journée. Il ne faut pas oublier de boire régulièrement de l’eau ou du jus et pourquoi pas, du thé pour irriguer le cerveau et le corps tout entier. Pour faciliter la digestion, le mieux est de prendre des repas légers, de façon répétée sans dépasser la quantité prévue pour la journée.

Pour stimuler le cerveau avant les examens

25 % des apports énergétiques sont consommés par le cerveau. Cette part est encore plus importante lorsque celui-ci travaille intensément. Des apports supplémentaires en aliments peuvent donc aider les étudiants à éviter les troubles de la mémoire. Le pain complet, les légumineux, les aliments farineux font partie des nourritures que les spécialistes de l’alimentation conseillent pour pallier le manque de nutriment pour le cerveau. Les produits riches en protéines tels que les œufs, la viande, le poisson ou encore le fromage améliorent la quantité de sucre dans le corps. Les sucreries, les fruits confits et les barres de céréales sont des solutions d’urgence très efficaces pour éviter la fatigue. À l’approche des épreuves d’examen, il faut insister sur les aliments riches en féculents pour stimuler davantage le cerveau et atténuer le stress. La vitamine B contribue à améliorer les performances intellectuelles.

Répondre à cet article