Accueil > Le soutien scolaire par matière > Enseigner l’orthographe à son enfant : les bons réflexes

Enseigner l’orthographe à son enfant : les bons réflexes

vendredi 26 avril 2013

Respectez sa façon de fonctionner

La première chose à ne pas faire, c’est d’imposer votre manière d’apprendre à votre enfant. En effet, si certains enfants se servent mieux de leur mémoire auditive pour apprendre, d’autres sont plus à l’aise avec leur mémoire visuelle. Autrement dit, si votre enfant préfère écouter plutôt qu’écrire lorsqu’il apprend l’orthographe, respectez-le. Orientez plutôt donc votre enseignement sur des supports vocaux. Dans le cas contraire, écrivez tout. Il aura moins d’appréhension. L’utilisation d’un ordinateur doit être faite avec prudence, car au lieu développer ses capacités de raisonnement, cela pourrait l’inciter à moins réfléchir.

Privilégiez les sujets qui l’intéressent

Cherchez des sujets qui l’intéressent. Ce pourrait être les voitures, les bateaux, les avions ou les jeux vidéo, qu’importe, l’essentiel est que ce dont vous allez parler retienne toute son attention. Dans ces conditions, il assimilera mieux ce que vous allez lui apprendre. L’idéal serait que vous arriviez, à certains moments, à inverser les rôles : il devient le professeur devant le tableau noir et vous, l’élève qui écoute sagement ses cours. De plus, si la pression que lui met son professeur lui pèse, cela l’aidera à se décontracter et à le réconcilier avec l’orthographe. Reprenez, mais d’une manière plus conviviale et amusante, les éventuelles fautes dans ses devoirs.

Joignez l’utile à l’agréable

Toute l’astuce repose donc sur les moyens de le mettre à l’aise et de le faire participer pleinement à la séance. Pour cela, n’hésitez pas à vous servir des charades ou à jongler avec des homonymes du genre ver-verre-vers ou mer-maire-mère, par exemple. Vous pouvez même inventez des phrases loufoques (mais pourvues d’un peu de sens quand même) incomplètes et le laisser le soin de compléter. Il s’agit, en fait, de cultiver son goût pour l’écriture et plus tard, son envie de soigner son écriture. Mettez également à son chevet des livres d’enfant en relation avec ses goûts, cela le familiarisera progressivement avec l’orthographe et les mots.

Répondre à cet article