Accueil > Les programmes, la pratique et la méthodologie > Le soutien scolaire dans la pratique > Comment remettre un enfant en échec scolaire sur la bonne voie (...)

Comment remettre un enfant en échec scolaire sur la bonne voie ?

mercredi 3 avril 2013

Quand peut-on dire qu’un enfant est en échec scolaire ?

L’aboutissement d’un échec scolaire qui n’a donné lieu à aucun soutien est bien évidemment la sortie du système scolaire sans aucun diplôme en poche. Les conséquences sont graves sur l’avenir de l’enfant, telles qu’une grande difficulté à trouver un emploi, la naissance d’un grand complexe d’infériorité, etc. Avant d’en arriver là, plusieurs situations doivent interpeller les parents. L’enfant éprouve-t-il des difficultés à s’adapter à l’école ? Est-il motivé ? A-t-il des difficultés à assimiler les leçons et à faire ses devoirs ? Ramène-t-il toujours de mauvaises notes ? Voilà déjà quelques questions dont les réponses peuvent mettre les parents sur la piste d’un éventuel échec scolaire.

Echec scolaire ne signifie pas toujours défaillance des capacités intellectuelles

On ne peut pas toujours dire d’un enfant en échec scolaire qu’il n’est pas intelligent. Il est donc totalement faux de croire que l’échec scolaire est indéniablement lié aux capacités intellectuelles. Il faut plutôt relativiser, car même les enfants les plus intelligents peuvent avoir des difficultés à comprendre certaines notions que l’on enseigne à l’école. Arrivés à un certain âge, notamment à l’adolescence, les jeunes ont aussi davantage d’intérêt pour leurs amis, leur passion et les nouvelles expériences que pour les études. Certains ont alors tendance à avoir un niveau scolaire très faible. Cela ne signifie pas pour autant qu’ils sont « nuls ».

Aider un enfant en échec scolaire

Il faut agir dès les premières manifestations d’un échec scolaire. Votre enfant ramène toujours de mauvaises notes ? Prenez le temps de lui parler pour lui demander ce qui ne va pas ou ce qu’il n’a pas compris à l’école. Un soutien scolaire à domicile peut être envisagé pour une remise à niveau rapide s’il y a surtout un problème de compréhension à l’école. Certains enfants souffrent par contre d’un problème plus profond : le manque de confiance en soi. Ces jeunes doutent d’eux et de leurs capacités, croient qu’ils sont nuls et ne peuvent pas réussir un examen avant même d’avoir commencé. Dans ce cas, les parents et les enseignants ont le devoir de les aider à reprendre confiance en eux.

Répondre à cet article