Accueil > Soutien scolaire comment réagir > Soutien psychologique > Accompagnement psychologique d’un enfant hyperactif

Accompagnement psychologique d’un enfant hyperactif

mercredi 5 octobre 2011

Enfant hyperactif, comment doivent se comporter les parents ?

Malgré les comportements souvent incompréhensibles et imprévisibles d’un enfant hyperactif, les parents doivent adopter une certaine attitude afin de mieux le canaliser. La patience est de rigueur en toute circonstance même si la réaction de l’enfant peut être crispante. Un cadre de vie calme est à privilégier. Il est ainsi déconseillé d’entretenir un rapport de force par le biais de différentes punitions. Les mesures les plus simples et les moins violentes telles que le consigner dans sa chambre sont les plus efficaces. Face à un enfant hyperactif, votre discours doit toujours être cohérent. Mettez-vous d’accord avec le reste de la famille pour avoir le même langage.

Chez un jeune hyperactif, la baisse de concentration est fréquente. Il importe ainsi de penser à toujours simplifier les processus complexes en les déclinant en étapes plus simples, même si cela demande plus de temps. Un bon équilibre alimentaire évite l’apparition d’autres troubles et peut favoriser le sommeil, un élément bénéfique pour son bien-être. Des horaires réguliers de coucher et de lever sont également conseillés. Souvent inconscient des dangers auxquels il peut être exposé en permanence du fait de son hyperactivité, il doit être surveillé de façon à le protéger ainsi que son entourage. Dans le cas où vous vous rendez compte que l’hyperactivité commence à durer, n’hésitez pas à faire appel à un thérapeute pour traiter un éventuel mal-être que l’enfant doit apprendre à extérioriser.

Enfant hyperactif : les erreurs à éviter

Certains parents dont l’enfant est hyperactif tendent à l’infantiliser. Il s’agit d’une erreur à ne pas commettre car celui-ci a besoin, au contraire, d’être responsabilisé. En lui confiant certaines petites tâches quotidiennes, vous lui permettez de se sentir utile. Il est également important de penser à le valoriser en récompensant ses moindres efforts. Une telle démarche pourrait lui faire prendre conscience de l’intérêt de mieux se comporter. Plus votre enfant hyperactif se sent aimé et en sécurité avec vous, moins il aura d’angoisse et de stress. Il pourra de ce fait avoir moins besoin de dépenser son énergie à travers un comportement imprévisible. Certains médicaments ont le mérite de vous aider à venir à bout de ce type de comportement, mais attention, une prise en charge à long terme est souvent nécessaire.

Soutenir psychologiquement un enfant hyperactif l’aide à réussir sa scolarité. Cela consiste à l’accompagner et à lui inculquer progressivement certains principes de vie simples et réguliers. Avoir recours à l’autorité pure et dure ne servirait à rien, mais il faut quand même lui donner des repères comme des heures de repas ou de coucher régulières. Si vous souhaitez interdire certaines choses à votre enfant, prenez le temps de bien réfléchir et d’identifier vos priorités puisqu’il serait inutile de batailler sur tous les fronts. Offrez-lui une image positive de lui-même et vous serez surpris du changement.

Répondre à cet article